La fabrication des premiers parpaings

stock de parpaings au Togo

Pour construire au Togo, il va falloir des parpaings et au Togo, ils se fabriquent généralement directement sur le terrain où l’on veut construire.
Mais comment s’y prendre ?

 

1. Qu’est-ce qu’il me faut ?

Comme vu dans un précédent article, il vous faut comme matière première : du sable, du ciment et de l’eau.
Ensuite il vous faut un maçon (ou plusieurs si il faut aller plus vite) que vous allez payer pour la main d’oeuvre au nombre de parpaings.
Et un moule, certains maçons ont ce qu’il faut mais sinon vous pouvez aller en acheter un chez un soudeur (soit il en a en stock ou il vous le fabrique à la demande).
Une bétonnière peut-être un plus mais la plupart des maçons ont l’habitude de faire sans.

 

2. Le type de parpaings à fabriquer

Pour commencer la construction il va falloir au moins 2 types de parpaings :

  • les blocs pleins pour faire les fondations
  • les blocs creux pour les murs

Plus tard nous reparlerons d’autres types d’élément à fabriquer :

  • les houdis pour les dalles
  • les claustras pour laisser des ouvertures dans les murs

Mais cela n’est pas nécessaire d’en fabriquer tout de suite.

parpaings togo

 

3. Combien faut-il de ciment pour 100 parpaings ?

Oui je vous vois venir, combien de sacs de ciment faut-il prévoir pour la fabrication de mes parpaings.

A noter tout d’abord qu’un sac de ciment au Togo, c’est 50kg et sur Lomé il faut compter environ 4000 Francs CFA, c’est à dire un peu plus de 6,00 €.

Alors voilà quelques exemples, avec un sac, nous pouvons faire environ :

  • 14 parpaings pleins de 60x20x15cm d’épaisseur
  • 30 parpaings pleins de 60x20x10cm d’épaisseur

La quantité peut légèrement varié en fonction du moule et/ou du maçon mais il faut rester dans cet ordre d’idée car si un maçon vous dit qu’il peut faire beaucoup plus de parpaings avec un sac de ciment, c’est sans doute qu’il ne fait pas le bon dosage entre le sable et le ciment et là vous vous doutez bien de ce que cela peut donner.

 

Voilà si tu as une questions, n’hésite pas à la poser !

Be the first to comment on "La fabrication des premiers parpaings"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*